Avocat permis alcool

La législation par rapport à la conduite sous l’emprise de l’alcool s’est vue renforcée ces dernières années. De nombreux contrôles à l’échelle nationale ont entrainé une hausse des contraventions sur permis liées à l’alcool.



Les conséquences de l’alcool sur le permis de conduire s’organisent de la façon suivante :


-    De 0.25mg à 0.40mg/l d’air expiré : une contravention est lancée à l’encontre de l’usager. Une amende forfaitaire peut être demandée pour un montant pouvant aller jusqu’à 375€. Un retrait de 6 points sur le permis de conduire est prévu. 
-    Au-dessus de 0.40mg/l d’air expiré : l’usager est reconnu comme ayant effectué un délit. Une sanction jusqu’à 2 ans de prison peut être requise contre l’automobiliste et une amende forfaitaire jusqu’à 4 500€ peut être exigée. Un retrait de 6 points sera effectué sur le permis du conducteur, ainsi qu’une suspension de 3 ans de son permis de conduire.


Dans le cadre de conduite sous l’emprise de l’alcool un avocat en permis à point peut vous accompagner et vous conseiller dans les meilleures démarches à mettre en place pour sauvegarder votre permis. En cas de litige lié à l’alcool il est important de contacter un avocat spécialisé dans les permis à point dans les plus brefs délais. Une réaction rapide et le développement d’une stratégie efficace dès réception de la première procédure administrative vous permet d’optimiser vos chances de conserver votre capital de point et votre permis de conduire. 

A la suite d’une infraction ou d’un délit routier pour alcool, nos avocats en permis à point partenaires sont en mesure d’apporter une véritable expertise sur votre dossier. Nos avocats spécialisés en droit pénal et routier partenaires sont en mesure de déceler toutes irrégularités, anomalies ou vices de procédure lancés à votre encontre.  



En fonction de votre dossier et de la nature de votre litige, suite à un problème routier lié à l’alcool nos avocats en permis de conduire partenaires sont à même de vous proposer la meilleure stratégie à envisager pour protéger vos droits d’automobiliste. Ils peuvent intervenir de différentes façons :


-    Inclure la possibilité de faire un stage de récupération de points
-    Obtenir un droit de conduite d’un véhicule suite à l’invalidation ou la suspension de votre permis,
-    Récupérer un permis de conduire ou des points retirés,
-    Éviter les sanctions encourues devant un tribunal.


Leur but sera bien sûr d’obtenir dans votre cas une relaxe pour protéger votre permis à la suite de poursuite pour conduite sous l’emprise de l’alcool.

 

Related Articles