Un gouvernement au radar en 2016

Pour permettre une sécurité accrue pour les automobilistes, le gouvernement a décidé la mise en place de nombreux radars automatiques. Le nombre de radars automatiques s’élève aujourd’hui à plus de 4000 appareils : les excès de vitesse étant les infractions les plus courantes, l’automobiliste en 2016 aura à craindre pour son permis avec le nombre de retraits de points et d’avis de contravention qu’il va recevoir.

Il existe de plus en plus de catégories de radar qui viennent sanctionner par des retraits de points sur le permis de conduire, de plus en plus de comportements de l’automobiliste. Ainsi on distingue notamment :

  • Les cabines automatiques à double sens (environ 200 créations d’ici à fin 2016) : ces cabines flashent des deux sens de la circulation en cas d’excès de vitesse sur des routes à 2 voies inverses
  • Les radars automatiques discriminants qui permet de différencier les catégories de véhicules, et notamment les poids lourds, afin de contrôler les excès de vitesse spécifiques selon la catégorie d'usagers.
  • Les radars doubles-faces (environ 50 créations d’ici à fin 2016), ce type de radar flashe à la fois lorsque l’excès de vitesse est effectué avant lui et après lui.
  • Les radars mobiles à l’arrêt et en déplacement (environ 160 achats d’ici à fin 2016). Ce type de dispositif est très particulier, il surprend les automobilistes en excès de vitesse ce qui occasionne de nombreux avis de contravention et retraits de points. Le principe est bien connu des véhicules banalisés contiennent dans le coffre des dispositifs de radar automatique. Ce qui évolue en 2016, c’est que cette pratique des forces de l’ordre ne va plus se cantonner aux bords de route et trottoirs, ainsi de nombreux véhicules sur autoroute seront équipés de dispositif sans flashs de détection d’excès de vitesse.

Related Articles